Le bijou… tout un symbole !

Le bijou n’est pas anodin. Il n’est pas cette simple parure qui s’associe à merveille avec une tenue vestimentaire. Il représente une partie de nous-mêmes. C’est l’élément qui parle de nous et nous distingue des autres. De tout temps l’homme a utilisé le bijou comme un signe distinctif. Pour diverses raisons il s’est paré de colliers, de bracelets, de pendentifs, de broches, de bagues, de boucles d’oreilles… D’abord et avant tout dans un souci de paraître plus beau, plus fort, plus puissant mais aussi par croyance et superstition.

Le bijou est une parure ancestrale. Il se porte dès l’âge de la pierre. On enfile des coquillages, des cailloux, des dents. Instinctivement l’homme s’empare des matières trouvées dans son environnement et les travaille pour en faire des objets esthétiques et décoratifs. Ils symbolisent la position, voire l’opulence de chacun au sein de la horde. Une lanière de cuir tressée portée sur le bras, un cordon en cuir orné d’une pierre fixée autour du cou, affirment le rang et l’autorité de chaque membre de la tribu.

 

Qui a dit que le bijou est plus féminin que masculin ?

Les femmes autant que les hommes portent des bijoux. On découvre les plus anciens bijoux en or dans les fouilles d’Ur, la ville sumérienne de la vallée de l’Euphrate, qui connut son plein essor vers 3 500 ans av. J.-C. Pendentifs, boucles d’oreilles, bracelets, colliers parent les corps masculins tandis que les corps féminins se révèlent avec des diadèmes, des bagues et des bracelets.

 

Le bijou ésotérique

Le bijou possède aussi une force symbolique dans l’esprit humain. Il exerce des pouvoirs occultes qui protègent ou portent bonheur. Dans l’Antiquité notamment, les représentations sur les bijoux égyptiens ont des significations bien spécifiques. Celles du serpent et du scorpion écartent les mauvais esprits. Ils se préservent de multiples dangers avec le symbole du faucon et du scarabée. D’autres symboles géométriques procurent richesse, longue vie ou avantages personnels.

 

Le bijou sentimental

On utilise aussi beaucoup le bijou comme un emblème d’amour. La bague est le symbole par excellence de l’attachement et de l’engagement amoureux. C’est au moment de la naissance de l’Empire romain, vers 27 av. J.-C que débute l’art de la joaillerie romaine. Ce sont les premiers à échanger des bagues en guise de promesse de mariage.

 

Le bijou, toujours aussi important

De nos jours le bijou se décline sous une grande diversité de formes, de matières et de couleurs. Il se porte sur tout le corps et même sur nos vêtements et nos accessoires : trousse, sac, écharpes, bandeau…

Porté avant tout pour affirmer notre style et notre personnalité, il représente un élément essentiel dans la parure de notre corps.

On continue également d’accorder des pouvoirs ou des vertus à certains bijoux. Les pierres renfermeraient des énergies invisibles mais actives sur notre équilibre physique et mental. La lithothérapie prête notamment des vertus bienfaisantes à certaines pierres naturelles. Elles auraient le pouvoir de nous libérer de nos blocages intérieurs.

Citons parmi tant d’autres l’agate pour la stabilité intérieure, l’aigue-marine pour faciliter la communication, l’amazonite pour apaiser l’émotivité, l’ambre pour stimuler notre vitalité, l’howlite pour se détendre, calmer ses peurs et rester positif, le jade pour harmoniser le plan physique et spirituel, le jaspe pour nettoyer les énergies négatives accumulées, l’œil de tigre pour se protéger des tensions et du stress, le quartz rose pour retrouver la douceur et  l’amour inconditionnel…

Parure ou symbole, le bijou accompagne notre quotidien. Plus qu’un simple accessoire que l’on coordonne à notre tenue, il parle de nous et nous singularise. C’est sans doute  pour cela que nos tenues ne peuvent s’en passer !

 


Share this post: 

Soyez le premier à commenter “Le bijou… tout un symbole !”